structures 9

La nouvelle école primaire de Tagong

L'école:
La population de la vallée de Tagong avoisine 8'000 habitants, dont 800 habitent le village de Tagong en hiver et env. 300 en été.

L’école communale de Tagong est placée au centre du village. Le bâtiment abrite plusieurs classes dont la capacité d’accueil est de loin inférieure aux nécessités. En 2006, seuls 300 enfants la fréquentaient, alors qu’ils devaient être 600 à s’y rendre tous les jours. L’enseignement est gratuit pendant les six années de l'école primaire mais pas le matériel scolaire. En outre, les parents nomades ou habitant à distance de l’école doivent assumer les frais de nourriture et de logement.

Situation générale:
Les nomades séjournent généralement dans leur habitation de novembre à fin mars. Ceux qui demeurent à l’extérieur de Tagong n’ont pas d’autres possibilités de transport que le cheval. Les routes carrossables sont inexistantes et les chemins pédestres sont en mauvais état, notamment en hiver où le thermomètre peut descendre jusqu’à -25°.

Alors que certains parents ont déjà vécu sous tente dès janvier dans les vallées voisines pour récolter des herbes médicinales, en mars ils préparent leur départ pour la période de nomadisme. Les enfants les suivent ou, dans le meilleur des cas, restent à la maison sous la garde des grands-parents.

Pendant les neuf mois de nomadisme, dès l’âge de 5 ans, les enfants travaillent comme gardiens des troupeaux. Les parents s’activent à semer l’orge et à planter des légumes nécessaires à la famille.

 

L’école primaire de Tagong se vide du 60% de ses élèves.

structures 8 tagong mapTagong (Lhakang) avec Google Map ou Live Map

 

 

L’action d’ASENT :
En 2006, lors de la visite sur place des fondateurs d’ASENT, ils notent que le corps enseignant tibétain local met en commun une part de son salaire afin de pouvoir nourrir et loger une centaine d’enfants nomades, leur évitant ainsi de devoir quitter l’école chaque printemps. Certains enfants habitent dans des locaux communs, dormant à 2 par lit, d’autres dorment dans les salles de classe à même le sol. Aucun luxe, un coin pour manger, un matelas pour dormir, les devoirs se font à l’école.

Face à cette situation de pauvreté extrême, l’association ASENT est née dans le but de leur venir en aide.

En 2006-2007 le directeur de l’école présente à ASENT 13 enfants nécessiteux pour lesquels il est urgent de trouver une marraine ou un parrain prenant en charge les frais d’hébergement. Le premier pas est fait.

Pour l’année scolaire 2007-2008, un premier centre d’accueil est crée grâce à l’achat d’une petite ferme se trouvant à proximité de l’école du village et permettant d’accueillir 44 enfants de parents nomades. Le directeur de l’école nous présente alors 54 dossiers supplémentaires d’enfants dans le besoin, portant ainsi le nombre total à 67. 23 d’entre eux fréquenteront l’école secondaire de Xinduqiao (à 35 km de Tagong).

Par la suite, encouragées par l'action d'ASENT, les autorités locales ont construit une nouvelle maison d'accueil dans laquelle près de 200 enfants ont pu y être logés. Au fil des ans, la bonne réputation de l'école de Tagong débordant largement les limites de la circonscription, l'État entame en 2011 la construction d'un grand établissement scolaire pouvant accueillir 800 élèves. Avec l'aide financière d'ASENT, plusieurs de nos filleuls, enfants de nomades, pourront y être hébergés.