Visite à Tagong et Xinduqiao, juillet 2014

Récit de Roxane Oberson, secrétaire d’ASENT

image-1Le 28 juin 2014, je boucle enfin mes bagages pour réaliser mon rêve : aller au Tibet... Bien quelques heures plus tard, nous arrivons à Xinduqiao, avec beaucoup de retard. Nous devions déjeuner avec les élèves du secondaire et c’est finalement le dîner que nous aurons le plaisir de partager en leur compagnie. Nous sommes surpris de leur bon niveau d’anglais. Les élèves, timides, nous offrent ensuite une belle écharpe blanche en signe de bienvenue. Je sors quelques photos de ma famille, de mes amis, de la ville où je vis, afin de me présenter aux élèves, curieux. Leur timidité commence peu à peu à se dissiper. C’est ici que la magie des sourires tibétains commence...

image-2

En fin de soirée, nous reprenons la route pour Tagong. Nous arrivons tard dans la nuit. Arrivés à l’hôtel, nous sommes très bien reçus et nous rejoignons nos chambres sans tarder. Nous sommes surpris de trouver une chambre confortable, dotée d’un matelas chauffant que nous nous empressons d’allumer. Le lendemain matin, nous visitons l’école primaire de Tagong. L’établissement est grand, les élèves sont nombreux. Le directeur nous accueille les bras ouverts et nous ouvre les portes de deux classes.

Nous observons les enfants qui nous regardent attentivement avec des sourires en coin. Mon filleul est en 2ème année, je cherche, j’essaie de le reconnaître, mais ils sont trop nombreux pour que je le trouve, je devrai faire preuve d’encore un peu de patience. Nous passons la récréation avec eux dans la grande cour, à jouer, courir (mais pas trop longtemps, nous ressentons vite les effets de l’altitude) et à partager nos photos. C’est le soir, lorsque les enfants d’ASENT viennent manger avec nous, que je fais la connaissance de mon filleul. Les instants que nous partageons, malgré une communication limitée, sont magiques et intenses. Tous les enfants sont adorables, curieux, timides, souriants, reconnaissants. Nous allons nous coucher la tête remplie de souvenirs merveilleux, émus, certains de revenir un jour.

image-3Le lendemain, Marc s’est arrangé pour que nous puissions aller rendre visite à trois familles nomades. Nous arrivons dans la première famille à l’heure de la traite des yacks. La scène est digne d’un film. Le soleil est au rendez- vous. Nous partons ensuite pour rejoindre une deuxième famille, à environ 30 minutes de bus de Tagong. Après quelques minutes de marche supplémentaires, nous voilà accueillis comme des rois par deux femmes.

 

 

image-4On nous sert le fameux thé au beurre de yack et nous apprenons à faire de la tsampa, une pâte à base de lait, de beurre et de fromage de yack et de farine d’orge. Ils nous racontent leur vie de nomades, une vie simple et admirable.

En milieu d’après-midi, nous reprenons la route pour visiter une maison d’hiver de nomades. Nous sommes à nouveau merveilleusement accueillis par trois beaux enfants, leur père et leur mère. Nous faisons le tour de la maison, magnifique, colorée, simple, efficace. Nous finissons la journée par la visite de Tagong dont nous gardons un souvenir fort.

image-5Notre groupe se sépare ensuite pour différentes destinations. Pour Mathieu et moi, ce sera le Tibet central qui sera le plus beau voyage de notre vie.


Armez-vous d’un grand sourire, dites « Tashi Delek », et laissez-vous submerger par la joie de vivre tibétaine.

images

La nouvelle école de Tagong, niveau primaire, dont la construction a débuté en 2013 et qui accueille dès ce mois de septembre 2014 300 enfants. Le bâtiment central sera aménagé en dortoirs permettant d’accueillir dans de meilleures conditions les 280 élèves qui y logent à l’année. Les autres rentrent dans leur famille le soir.

❱ Document PDF téléchargeable